Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
groupe-eram Retour

Groupe Eram

Date de création : 1927

Activités : Chaussures - Textile

Effectif : 7500

Site web : www.groupe-eram.fr

Siège social : Route de Chaudron en Mauges, 49111 Saint-Pierre-Montlimart

La marque Eram fait aujourd’hui partie du groupe du même nom. Le chausseur compte 330 points de vente, installés dans six pays et emploie plus de 1400 collaborateurs.

Le groupe compte par ailleurs dix autres marques : Texto, Bocage, Staggy, Heyraud, TBS, Mellow Yellow, Gémo, Les Tropéziennes, Faguo et Parade.

Les marques du groupe sont présentes à l’international avec plus de 50 magasins et 800 distributeurs. En détail, ce sont 28 magasins Eram et 15 magasins Gémo, 5 boutiques Bocage entre autres. Du côté de la production des chaussures, une grande partie se fait sur le continent asiatique (77 %), l’autre part (23 %) est installée en Europe et au Maghreb. Il reste deux usines sur le territoire français, elles sont installées dans le Maine-et-Loire. Au total 350 femmes et hommes y travaillent. En plus de ces centres de fabrication, le groupe a créé en 2014 une école de la chaussure, qui offre une formation sur 15 mois assurée par les professionnels du groupe. Concernant les textiles, les usines sont essentiellement basées en Asie, ce qui représente 92 % de la production.

Au 31 décembre 2015 le chiffre d’affaires du groupe, détenu à 100 % par la famille Biotteau, s’élève à 1,57 milliard d’euros.

Face à la crise qui a commencé en 2008 et du fait de la concurrence d’H&M et de Zara, le groupe Eram a annoncé en février 2017 vouloir céder Agora, filiale acquise en 2007 et qui regroupe Tati, Giga Store ou encore Fabio Lucci.

Le siège de la société Eram est basé depuis sa création dans le Maine-et-Loire, à Saint-Pierre-Montlimart.

Historique

Eram c’est l’histoire d’une famille : la famille Biotteau. Installé dans le Maine-et-Loire, Albert-René Biotteau crée en 1927 les Etablissements Biotteau-Guéry. Il a alors 29 ans. Son produit principal : la galoche, un sabot en cuir pour enfant. Au départ petite fabrique, l’entreprise met à peine trois ans pour se développer et créer sa propre usine. Elle lance une production de 600 paires par jour. En 1932 la marque Eram est créée, contraction inversée des prénoms du fondateur et de sa femme, René et Marie. La production se concentre sur les chaussures grand public contrairement aux maisons concurrentes installées dans la Drôme. Dès 1942, Eram devient aussi distributeur avec un premier magasin en région parisienne. Après la guerre et avec le développement de l’utilisation du plastique dans l’industrie, Eram invente le “Plastifor” un procédé permettant de créer des semelles en plastique. Cette nouvelle technique va de pair avec la création de nouvelles usines. Le succès est au rendez-vous. Ainsi Eram se développe dans la fabrication et la distribution. Dès 1958, un troisième axe permet à l’entreprise de se renforcer : l’exportation. Le fils du fondateur, Gérard Biotteau, engagé dans l’entreprise familiale depuis 1940, apporte sa première contribution en 1969 avec la création du club des franchisés, qui offre à Eram une belle opportunité pour le développement de succursales. A la même époque, Eram devient le premier exportateur français de chaussures et compte 80 magasins répartis dans toute la France. Gérard devient patron de l’entreprise dès 1971. Avec lui, Eram multiplie les créations de marques et les rachats d’entreprises, comme Bocage et Heyraud. La marque française sait se montrer innovante, notamment en matière de publicité avec la “Saga Eram”, célèbre dans les années 80. La stratégie de l’entreprise est d’être à la fois fabricant et distributeur et, dès les années 90, Eram se lance dans le discount avec la marque Gémo. Marque créée sur le modèle d’Eram par contraction des prénoms de Gérard et de sa femme Simone. C’est en 1998 que le fils de Gérard, petit-fils du fondateur, Xavier Biotteau est nommé président du directoire. Il représente ainsi la troisième génération à prendre les rênes de l’entreprise familiale. Du fait d’un contexte compliqué pour le monde de la chaussure, le groupe Eram se développe et rachète, en 2004, Tati. Dès 2009, toutes les marques du groupe possèdent leur propre site de vente en ligne.